Le congrès de la FIATA confronte le public au « climat changeant de la logistique ».

Nieuws, Logistique
Koen Dejaeger
FIATA in het teken van 'The Changing Climate of Logistics'

Le congrès mondial de l’association internationale des transitaires FIATA, qui s’est tenu du 3 au 6 octobre à Bruxelles, avait pour thème « Le climat changeant de la logistique ». « C’est un message de confrontation, mais nous avons surtout montré comment nous pouvons intégrer la logistique dans un monde plus durable », a déclaré Olivier Schoenmaeckers.

Maintenant que l’édition belge du congrès annuel de la FIATA à Bruxelles est terminée, les organisateurs Olivier Schoenmaeckers et Marc Huybrechts font le point. Outre la beauté des lieux et le raffinement des réceptions, cette édition a été particulièrement forte en termes de contenu. Sous la bannière « The Changing Climate of Logistics », de nombreux orateurs de renom, nationaux et étrangers, sont venus informer et inspirer les participants.

« Comme le thème était ‘The Changing Climate of Logistics’, nous nous sommes concentrés sur la responsabilité de l’ensemble du secteur logistique d’œuvrer en faveur d’un transport plus neutre en CO2 », explique Olivier Schoenmaeckers, directeur de FORWARD Belgium. « C’est la première fois que ce thème est mis en avant lors d’un congrès de la FIATA.

« En nous concentrant sur des tables rondes avec des intervenants de renom, nous avons essayé de rallier l’ensemble de l’industrie à cette cause », ajoute M. Schoenmaeckers. « Nous nous sommes concentrés sur la manière de procéder et sur les mesures que vous pouvez prendre en tant qu’entreprise. La neutralité climatique est également inextricablement liée à l’innovation et à la numérisation, deux thèmes qui ont également été mis en avant. »

Subtil

Le premier jour, le stratège de la transformation Jo Caudron a donné la conférence principale. « Il a tout de même réussi à secouer les participants pendant un moment. Il était bon de prendre un moment pour réfléchir à la direction que prend le monde et à la place qu’occupent le transport et la logistique dans cette histoire », explique M. Schoenmaeckers.

« Ensuite, Christian Clauwers, un photographe qui voyage dans le monde entier, a utilisé ses photos pour illustrer le changement climatique. Il le fait de manière très subtile. Il n’est pas l’activiste climatique qui monte sur les barricades, mais il montre avec ses photos ce qui se passe dans le monde. C’est une façon inspirante de rappeler à notre industrie qu’il se passe vraiment quelque chose.

L’aspect prix

Souvent, les très grandes multinationales sont déjà très engagées dans l’écologisation, avec de grands projets visant à atteindre la neutralité climatique d’ici à 2030. « En outre, il y a beaucoup de PME dans notre secteur qui sont parfois encore un peu hésitantes et pour lesquelles l’aspect du prix est très décisif. C’est ce qui est ressorti avec force lors du congrès », explique M. Schoenmaeckers.

« Mais les investissements que vous faites aujourd’hui seront payants à long terme. Après tout, une législation se profile à l’horizon et si vous ne suivez pas cette histoire, vous serez toujours pénalisés d’une manière ou d’une autre. Ce message a résonné très clairement », conclut M. Schoenmaeckers.

« J’aimerais également évoquer notre numéro unique lors de la cérémonie d’ouverture », ajoute M. Huybrechts. « Normalement, nous faisons appel à des danseurs de sabots ou à des joueurs de tambour, mais cette année, nous avons organisé un spectacle d’ouverture unique qui nous a permis de faire passer le message de manière très efficace. Nous avions réalisé quelques films au préalable, et ils se sont bien combinés sur scène avec un numéro qui transmettait un beau message d’espoir. Beaucoup de spectateurs ont versé une larme… »

Openingsact FIATA 2023
Acte d’ouverture FIATA 2023 (c) Forward Belgium
Cet article a été traduit automatiquement du néerlandais vers le français.